Deux hommes utilisent le marronnier de Noël pour leur calendrier éditorial.

Utilisez les marronniers pour booster votre calendrier éditorial

En panne d’inspiration pour vos publications sur les réseaux sociaux ? Pas de panique ! Les marronniers sont vos meilleurs alliés pour remplir votre calendrier éditorial. Ces sujets récurrents constituent un formidable gisement de sujets, quelle que soit votre activité.

Un marronnier ? Qu’est-ce-que c’est ?

Un terme journalistique…

En journalisme, le marronnier est un sujet qui revient tous les ans à la même période. Les allergies au pollen au printemps, les régimes miracles avant l’été, les marchés de Noël en décembre… tous ces sujets sont des marronniers que vous retrouvez dans les médias d’une année sur l’autre.

L’expression vient d’un (vrai) marronnier qui fleurissait, chaque année aux premiers jours du printemps, au début du xxe siècle, dans le jardin des Tuileries à Paris. Tous les ans, « l’évènement » avait droit à sa couverture médiatique… Le premier marronnier (journalistique) était né !

… qui s’est étendu à d’autres domaines

Mais au fil du temps, les marronniers ont été utilisés dans d’autres domaines. Le marketing en est friand. Les marques les utilisent pour communiquer à différents moments de l’année. À Noël, il n’est pas rare que les packagings de certains produits se parent de couleurs festives. Quant aux publicités, elles sont très souvent liées à la saisonnalité.

Les marronniers ont également été adoptés sur les réseaux sociaux. Ils offrent en effet une mine d’idées de publications. Pas étonnant que les community managers les intègrent systématiquement à leur calendrier éditorial. Alors pourquoi ne pas faire de même pour votre petite entreprise ?

Les avantages des marronniers dans un calendrier éditorial

Une source d’inspiration inépuisable

On ne va pas se mentir. Il peut arriver d’être à court de sujets quand il s’agit de publier du contenu sur les réseaux sociaux. Même sans poster tous les jours, pour être régulier (c’est super important comme je vous l’explique dans cet article), il faut avoir un stock de sujets à aborder. Or l’actualité de votre entreprise n’offre peut-être pas de quoi alimenter en continu votre présence en ligne.

Heureusement, les marronniers sont là ! Quoi qu’il arrive, il y a chaque mois des événements récurrents qui balisent l’année et que vous pouvez certainement inclure dans votre stratégie de contenu. Un thème « bateau » peut vous permettre de trouver l’inspiration et débloquer votre créativité.

Créez un lien avec votre audience

Les marronniers sont généralement des sujets populaires. Dans l’inconscient collectif, on s’attend à ce qu’on nous parle de choses réconfortantes quand il fait froid dehors, de découvertes à faire au printemps ou de bons plans à la rentrée.

Utiliser des marronniers dans son calendrier éditorial, c’est créer de la proximité avec son audience. Elle se sent connectée à vous puisque vous parlez des thèmes qui l’intéressent à un moment précis.

Des opportunités de communication

Parfois, les événements récurrents constituent des prétextes idéaux pour parler de vos produits. Que seraient les bijoutiers sans la Saint-Valentin et la fête des mères ? Comment les producteurs de foie gras, de saumon fumé ou de chocolat pourraient-ils envisager de ne pas communiquer au moment des fêtes de fin d’année ?

Quelle que soit votre activité, il y a des dates qui sont incontournables pour vous. Il serait dommage de ne pas en profiter pour communiquer sur vos offres.

Prendre de l’avance sur ses publications

Le fondement même du marronnier, c’est de revenir inlassablement, au même moment, année après année. Pas de surprise : Pâques tombe toujours au printemps, les grandes vacances en été et Halloween le 31 octobre.

Même si vous n’êtes pas un fanatique de la routine, avouez que c’est super pratique pour prévoir ses futures publications (et opérations commerciales). En début d’année, repérez toutes les dates qui résonnent avec votre activité et inscrivez-les dans votre calendrier éditorial. Vous aurez ainsi quelques pistes pour vos futurs posts et de la matière en cas de panne d’inspiration dans le courant de l’année.

Pour trouver les événements sur lesquels vous pourriez communiquer, un banal calendrier de la poste est un bon point de départ. Pensez également au calendrier des vacances scolaires. Le site des journées mondiales apportent des idées intéressantes, que les journées en question soient très sérieuses ou complètement décalées. Enfin, tapez « calendrier marketing » dans la barre de votre moteur de recherche préféré. Plusieurs sites compilent les évènements incontournables pour les marques qui souhaitent positionner des opérations commerciales (date des soldes, compétitions sportives mondiales…).

Attention à ne pas tomber dans les pièges des marronniers

Évitez les répétitions

Le danger avec les marronniers, c’est de raconter la même chose chaque année. Pour éviter de tomber dans cet écueil, assurez-vous de traiter le sujet sous un angle différent à chaque fois.

Exemple : vous êtes esthéticienne et vous voulez fêter l’arrivée de l’été ? Vous pouvez faire un sujet sur les gommages à faire pour bien préparer sa peau au soleil, un autre sur les différents indices de crèmes solaires ou un autre sur les autobronzants (histoire de ne pas arriver tout blanc sur la plage)…

Adaptez les dates à votre activité

Même si à première vue, une occasion ne vous semble pas en adéquation avec votre activité, il y a peut-être moyen d’en tirer parti malgré tout. Soyez créatif !

Exemple : Pour la fête de la musique :

  • une librairie pourra faire une sélection des meilleures biographies de musiciens ;
  • un site spécialisé en équipement automobile pourra proposer un comparatif de plusieurs autoradios ;
  • un magasin de vêtements pourra présenter des tenues adaptées à chaque style musical…

Attention aux sujets polémiques

Choisissez avec soin les événements sur lesquels vous allez communiquer. Certains pourraient ne pas plaire à votre audience. Célébrer la journée mondiale du Nutella (si, si, elle existe, c’est le 5 février), alors que vos abonnés sont opposés à la consommation d’huile de palme pourrait vous valoir bon nombre de désabonnements…

Les sujets les plus sensibles sont certainement ceux en lien avec des fêtes religieuses ou les événements politiques. Dans tous les cas, le meilleur moyen d’éviter les impairs est de parfaitement connaître la cible à laquelle vous vous adressez.

Vérifier les dates régulièrement

Si certains événements sont immuables (Noël aura toujours lieu le 25 décembre), d’autres peuvent être annulés ou reportés. Cela a été particulièrement vrai en 2020 où la crise du coronavirus a complètement chamboulé les calendriers. Les jeux olympiques, le festival de Cannes et même le bac ont été annulés pour ne citer qu’eux. Avant de programmer une publication en lien avec un événement, assurez-vous donc toujours qu’il est d’actualité.

On récapitule !

Les marronniers sont des sujets récurrents d’une année sur l’autre. Les intégrer à son calendrier éditorial est intéressant pour :

  • combattre la page blanche ;
  • être dans l’air du temps ;
  • communiquer au moment opportun ;
  • avoir une vision à moyen/long terme de ses publications.

Mais il faut prendre garde à ne pas tomber dans les pièges des marronniers en :

  • évitant les répétitions année après année ;
  • adaptant chaque événement à votre activité ;
  • faisant attention aux sujets polémiques ;
  • vérifiant qu’un événement prévu n’est pas annulé au dernier moment.

Si vous souhaitez de l’aide pour réaliser votre calendrier éditorial, contactez-moi pour en parler.

Photo d’entête de Gustavo Fring sur Pexels

Ne ratez aucun article !

Abonnez-vous à la newsletter

En vous abonnant à la newsletter, vous consentez à ce qu’Atelier Plumes, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification, d’opposition ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

2 réflexions sur “Utilisez les marronniers pour booster votre calendrier éditorial”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *