Entrepreneures choisissant leurs supports print

Quels supports print choisir pour promouvoir votre entreprise ?

Le papier n’est pas mort ! Si une présence en ligne est indispensable, la promotion d’une entreprise passe aussi par les supports imprimés : cartes de visite, flyers et autres brochures… Petit tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à vous.

1. Les avantages du print

A l’heure où internet semble être l’alpha et l’oméga de la communication, disposer de plusieurs canaux de diffusion permet de toucher plus de monde.

Augmenter votre visibilité

Dans notre société hyper connectée, tout le monde n’est pas égal devant le web. Selon une étude de l’UFC Que choisir révélée par Le Figaro, en France, 6,8 millions de personnes n’ont pas accès à Internet. Ces 10,1 % de la population sont privés d’une connexion satisfaisante (plus de 3 Mbits par seconde).

Par ailleurs, certains ne sont pas à l’aise avec le numérique. Une enquête réalisée en 2018 par le Syndicat de la presse sociale et l’institut CSA a ainsi montré que près d’un quart des Français souffrent d’« illectronisme », transposition du concept d’illettrisme dans le domaine du numérique !

Autant dire que pour tous ces gens, les sociétés qui ne communiquent que sur internet sont totalement invisibles. L’usage de supports de communication imprimés prend donc tout son sens.

Marquer les esprits

Des études ont montré que la lecture sur papier permet une meilleure mémorisation des informations que la lecture en ligne. Les documents print marqueront donc plus vos prospects que vos communications sur internet.

De plus, vos réalisations peuvent devenir de véritables ambassadeurs de votre savoir-faire. La qualité du papier et de l’impression rassurera vos clients. Et grâce aux dernières techniques de découpe laser notamment, vos supports pourront devenir des objets uniques qui vous rendront inoubliables.

Une complémentarité avec le web

Opposer print et web serait une grave erreur. Les deux supports sont au service de votre notoriété pour une visibilité maximale. Mieux, ils peuvent être réellement complémentaires. Un QR code imprimé sur un flyer permet de renvoyer vers le site internet d’un annonceur. Les logos des réseaux sociaux sur une carte de visite incitent les prospects à consulter les comptes Facebook, LinkedIn ou Instagram de leur interlocuteur…

2. Des supports très variés

Que vous ayez besoin d’aller à l’essentiel ou de vous étaler dans les grandes largeurs, il y a forcément un support print qui vous conviendra.

La carte de visite

Absolument incontournable pour tous les entrepreneurs, la carte de visite permet de transmettre vos coordonnées à vos interlocuteurs. Remise en main propre, c’est un outil puissant en phase de prospection.

Longtemps cantonnées à un petit rectangle blanc de 85 mm sur 55, les cartes de visite se font aujourd’hui plus originales pour marquer l’esprit des destinataires. Mais si elle est de bonne qualité et qu’elle contient toutes les informations nécessaires pour vous recontacter, une carte classique fera très bien le job.

Le flyer

Pour promouvoir un événement ou une opération spéciale, le flyer est un support idéal. Peu coûteux, le prospectus permet aux petites entreprises et aux associations de se faire connaître à moindre frais. Mais pour être réellement efficace, bien choisir le lieu de distribution est primordial. Cela vous permettra de toucher des prospects réellement intéressés.

La brochure

Que ce soit une plaquette commerciale ou un catalogue de vos produits, la brochure est un atout non négligeable lors de la prospection. Elle présente en détail vos activités et vos produits et contribue à prouver votre savoir-faire. Dans ce type de support, la qualité du papier et l’iconographie ont une grande importance.

Le publireportage

Le publireportage est une publicité prenant la forme d’un article de presse. Plus impactant qu’un encart classique, le publireportage permet de présenter une entreprise, un produit ou un service dans le détail. Souvent, cette publication print reprend les codes du journal ou du magazine dans lequel elle est insérée mais le lecteur est rarement dupe, d’autant que la mention « publireportage », « publi-communiqué » ou « publi-rédactionnel » doit obligatoirement apparaître en haut de la page.

Pas une simple publicité

Pour autant, si le publireportage apporte des informations pertinentes, le lecteur peut y trouver un réel intérêt. Il est donc important de bien choisir le média dans lequel vous allez faire paraître votre publicité rédactionnelle pour augmenter vos chances d’être lu. L’article devra être pédagogique et expliquer les bénéfices du produit ou du service pour le consommateur, éventuellement grâce à des commentaires de clients l’ayant déjà testé. Alors que la publicité classique joue sur l’émotion, le publireportage doit apporter des preuves.

Des coûts qui dépendent du média et de sa diffusion

Selon le support choisi pour faire passer votre annonce, les tarifs peuvent être très différents. Réserver une page dans une publication nationale vous coûtera plusieurs dizaines de milliers d’euros (21 500 € pour une parution dans une page standard d’Autoplus, 37 400 € dans Télérama, 115 000 € dans Le Monde – tarifs 2020, données Mondadori Media connect et M Publicité). Les tarifs seront plus abordables dans des journaux régionaux à la diffusion moins importante. Mais là encore, il existe de grandes disparités. Ainsi, l’achat d’une page standard dans l’édition Bordeaux Aquitaine du quotidien gratuit 20 minutes revient à 5 200 € (pour 26 300 exemplaires). Mais il en coûte 14 100 € pour apparaître dans l’édition Lille Nord du même journal (distribué à 55 300 exemplaires) (données tarifspresse.com).

Pour les petites entreprises qui souhaitent communiquer localement, pensez aux journaux d’annonces gratuits qui fleurissent un peu partout. Les tarifs seront bien moindres. La zone de diffusion aussi, mais le prix comprendra généralement la rédaction de l’article par les équipes du magazine.

Dans tous les cas, pensez à votre communication bien en amont. Il n’est pas rare que les magazines demandent la remise des textes jusqu’à quatre semaines avant parution.

Les médias tactiques

Egalement appelés médias de proximité, les médias tactiques regroupent les supports publicitaires alternatifs aux médias traditionnels. Vous pouvez ainsi faire la promotion de votre entreprise sur les étuis à baguette distribués en boulangerie, les sets en papier qui protègent les tables des restaurants, les sachets de médicaments obtenus chez les pharmaciens… Ces supports print alternatifs ont l’avantage de permettre un ciblage géographique très précis mais aussi un contact prolongé avec l’utilisateur du produit final et donc une meilleure mémorisation.

Le communiqué et le dossier de presse

Le Graal pour une entreprise est de faire parler d’elle (en bien !) dans la presse. Pour inciter les journalistes à s’intéresser à votre activité, n’hésitez pas à les solliciter directement grâce au document approprié.

Le communiqué de presse permet d’informer sur une nouveauté dans votre entreprise : nomination au sein de vos équipes, ouverture d’un magasin, sortie d’un nouveau produit ou service…

Le dossier de presse, plus complet, fait une présentation générale de votre entreprise ou d’un événement d’envergure.

Dans les deux cas, les informations doivent être présentées de manière objective et susciter l’intérêt du journaliste pour l’encourager à traiter le sujet dans ses pages. A la différence du publireportage, vous ne serez pas maître de ce qui sera écrit mais la parution de l’article ne vous coûtera rien.

3. Comment choisir ?

Promouvoir votre entreprise aura forcément un coût. Mais voyez cela comme un investissement plutôt que comme une dépense. Le but de toute communication est en effet de diffuser votre message pour obtenir de nouveaux clients.

Pour un entrepreneur ou un chef d’entreprise, la carte de visite est indispensable. Par chance, il s’agit du support print le moins cher. Pour moins d’une centaine d’euros, vous pouvez vous en faire faire un bon millier…

Le communiqué de presse est également un support papier particulièrement peu onéreux, surtout si vous le réalisez vous-même (dans un précédent article, je vous donnais cinq conseils pour rendre votre communiqué de presse efficace). Mais vous n’avez aucune certitude quant aux éventuelles retombées presse que vous pourrez obtenir.

Pour le choix des autres supports de communication print, il vous faudra tenir compte à la fois des objectifs que vous vous fixez en termes de communication (contenu et destinataire du message, retombées escomptées) et du coût de leur réalisation. N’hésitez pas à mettre en concurrence différents prestataires pour obtenir le meilleur rapport qualité prix.

On récapitule !

Même s’il est important pour votre entreprise d’être présente sur internet, il serait dommage de vous détourner totalement des supports de communication print :

  • complémentaires du web, ils permettent d’augmenter votre visibilité ;
  • il en existe une telle variété qu’il y en a forcément (au moins) un qui colle à votre stratégie de communication ;
  • certains sont très peu onéreux. Pour les autres, il vous faudra arbitrer entre vos objectifs de communication et le coût des supports.

Si vous avez besoin d’aide pour la rédaction de certains de vos documents print, n’hésitez pas à me contacter. Nous étudierons ensemble la façon dont je pourrai vous accompagner.

Photo d’entête de Ermakovasve sur Pixabay 

Ne ratez aucun article !

Abonnez-vous à la newsletter

En vous abonnant à la newsletter, vous consentez à ce qu’Atelier Plumes, en sa qualité de responsable de traitement, collecte vos données afin de vous envoyer des communications par voie électronique. Vous pourrez vous désabonner à tout moment. Pour faire valoir votre droit d’accès, de rectification, d’opposition ou d’effacement, consultez notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *